saccage

saccage [ sakaʒ ] n. m.
• 1596; de saccager
Pillage commis en saccageant. déprédation, 2. sac. Saccage d'un lieu public par des vandales. « Quel saccage au jardin de la beauté ! » (Rimbaud).

saccage nom masculin Action de saccager. ● saccage (synonymes) nom masculin Action de saccager.
Synonymes :
- dévastation
- razzia (familier)
- sac

saccage
n. m. Pillage, dévastation; bouleversement.

⇒SACCAGE, subst. masc.
A. — Pillage accompagné de destruction. Synon. déprédation, dévastation, mise à sac. Saccage d'une ville. Toutes les femmes qui l'avaient connu furent assassinées. Quel saccage du jardin de la beauté! Sous le sabre, elles le bénirent (RIMBAUD, Illumin., 1873, p. 259). Par la carence des pouvoirs publics, continueront des saccages comparables à l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, ou à l'anéantissement des monuments et sculptures antiques par les invasions barbares (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 1176).
B. — P. ext. Action de saccager, de mettre en désordre; fait de détruire. Synon. bouleversement, chambardement, dévastation. Commettre, faire un saccage. [Étienne] se souvint qu'il avait pris là le commandement de la bande [de grévistes], le matin du saccage des fosses (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1589). Le saccage des bûcherons paraissait plus atroce encore à ce moment de l'année où tout s'apprêtait à revivre (GIDE, Isabelle, 1911, p. 665).
C. — P. méton., fam. Amas confus d'objets en désordre et/ou abîmés. Saccage de meubles cassés, de vieilles nippes. Toutes les tables se dégarnissaient, il n'y avait plus qu'un saccage d'os et de croûtes (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 332).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1596 (HULSIUS). Déverbal de saccager. Fréq. abs. littér.:27.

saccage [sakaʒ] n. m.
ÉTYM. 1596; de saccager.
1 Pillage commis en saccageant. Déprédation, 2. sac.
0 Toutes les femmes qui l'avaient connu furent assassinées. Quel saccage au jardin de la beauté ! Sous le sabre, elles le bénirent.
Rimbaud, Illuminations, III.
2 Fait de mettre en désordre et en mauvais état. Bouleversement, chambardement, saccagement (vx). || Il a fait un beau saccage dans la chambre. || Quel saccage ! (→ aussi Décapiter, cit. 3).
3 Fam. Amas d'objets abîmés et en désordre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saccage — (fr., spr. Sakasch), in Frankreich eine Abgabe vom Getreide …   Pierer's Universal-Lexikon

  • saccagé — saccagé, ée (sa ka jé, jée) part. passé de saccager. •   Clément VII, bâtard de Julien de Médicis, venait de voir Rome saccagée par l armée de Charles Quint, VOLT. Moeurs, 135 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • saccagé — Saccagé, [saccag]ée. part. Il a les significations de son verbe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • saccage — saccage, saccaring see sackage, sacring …   Useful english dictionary

  • SACCAGE — s. m. Bouleversement, confusion. Ces enfants ont fait un saccage horrible dans le jardin.   Il signifie aussi, Amas confus. Un saccage de vieilles marmites, de meubles cassés. Dans ce sens, il est populaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • saccage — (sa ka j ) s. m. 1°   Bouleversement, confusion. Ces enfants ont fait un saccage horrible dans le jardin. 2°   Populairement Amas confus. Un saccage de meubles cassés. ÉTYMOLOGIE    Sac 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SACCAGE — n. m. Dévastation, pillage, bouleversement. Ces enfants ont fait un saccage horrible dans le jardin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • saccage — nm. SAKAZHO (Albanais, Arvillard, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Saccage de la Baie-James — Le saccage de la Baie James désigne une série d événements violents survenus dans le cadre d un conflit de travail le 21 mars 1974, à la Baie James, au Québec. La destruction du campement des travailleurs du chantier de la centrale LG 2 …   Wikipédia en Français

  • Saccage de la Baie James — Le saccage de la Baie James désigne une série d événements violents survenus dans le cadre d un conflit de travail le 21 mars 1974, à la Baie James, au Québec. La destruction du campement des travailleurs du chantier de la centrale LG 2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.